École de rugby : compte-rendu tournoi de l’USEP – U14 -20 mai 2017-

Samedi 20 mai 2017, les U14 participaient au Tournoi de l’USEP et remettaient en jeu le titre conquis l’an passé.

Seuls 19 joueurs étaient disponibles pour ce rendez-vous important et la l’étroitesse du banc allait se faire ressentir au cours de la journée.

Dans la poule 2, les balistes devaient affronter Argeles-Gazost, Lourdes et Oloron.

Si le 1er match se déroulait plutôt bien avec un bel investissement du groupe et une victoire nette, le 2e contre Lourdes s’avérait plus difficile. Face à une équipe solide et bien organisée devant, les jeunes béarnais devait s’employer et n’assuraient la victoire que dans les derniers instants.

Après le repas de midi, il restait un match de poule à jouer contre Oloron, le vaincu de la finale 2016. Face aux Hauts-béarnais, nos joueurs n’allaient faire illusion que pendant 30 secondes. Dépassés par la vitesse d’exécution et la puissance des bleu et blanc, ils enclenchaient une succession de « replis stratégiques » qui tous se terminaient derrière la ligne et souvent entre les barres. De la 1ère à la 20e minute, les oloronais enfonçaient le clou, aidés en cela par la passivité défensive et offensive des jaune et vert. L’Opération Portes-ouvertes se soldait par un cinglant 50 à rien d’école. De nombreux balistes ayant choisi délibérément de ne pas se mettre en travers de la route de leurs adversaires, il était décidé de mettre les joueurs face à leurs responsabilités pour préparer  le dernier match contre Adour-Echez : une victoire étant synonyme de 3e place du tournoi.

Là encore, face à des joueurs d’un gabarit respectable mais surtout très mobiles, nos joueurs encaissaient un 19 -0 en une mi-temps. De nouveaux certains avaient choisi de ne pas se faire mal aux épaules en courant à côté du porteur, sans jamais esquisser un geste pour l’arrêter ! La 2e mi-temps, voyait enfin les balistes réagir et revenir en marquant 1 essai transformé mais le mal était fait depuis déjà longtemps.

Les U14 finissaient donc 4e du tournoi mais en 2 rencontres venaient de démontrer les limites d’un groupe très jeune et très friable psychologiquement. Quand 4 joueurs sur 15 font le boulot (2 devant et 2 derrière), il est impossible de rivaliser face à une équipe solidaire et dynamique.

Il restait à préparer, le samedi suivant, le prochain tournoi : le XIIIe Haurugby d’Ordizia où là encore, l’équipe serait attendue en tant que tenante du titre et en espérant une réaction d’orgueil.