Minimes U14 : compte-rendu de la 4e journée de championnat

Samedi 17 mars 2018, le championnat s’achevait pour les U14 du RC BAL avec la réception des équipes de St Sever et d’Ustaritz-Jatxou. Pour cette occasion, le terrain d’honneur du stade Hugot avait été réservé pour permettre aux jeunes balistes de jouer dans les meilleures conditions possibles.

Si la météo semblait clémente avant les rencontres, la grêle et le froid allaient s’inviter dès le début du 1er match contre St Sever. Face à des « noir et blanc » solides et joueurs, les « vert et or »  choisissaient de débuter contre le vent et, logiquement, subissaient toute la 1ère mi-temps. Sur un dégagement trop court, les rapides 3/4 landais écartaient le ballon au grand large pour marquer un bel essai en débordement, non transformé.

Sur le coup de renvoi, les béarnais s’employaient à conserver le ballon dans le camp adverse et après un long pilonnage de la ligne, ils la traversaient en moyenne position, ce qui ne permettait pas à notre buteur de transformer. La mi-temps était donc sifflée sur un score de parité, 05-05.

Dès le début de la 2e mi-temps, les balistes occupaient au pied le camp de leurs adversaires pour les maintenir sous pression. Après une longue séquence et un dernier ruck près de la ligne, devant le peu de solutions proposées par ses camarades, notre Tchoupi choisissait l’infiltration au cœur de la masse des avants pour pointer un nouvel essai, plein de décision  qui redonnait l’avantage à l’équipe, 10-05.

La domination « vert et or » continuait et en capitaine avisé, Pierre C. choisissait de faire taper une pénalité en bonne position pour empêcher un retour des « noir et blanc ». Quentin S. retrouvait ses marques et passait le ballon entre les barres. Avec ses 13 points, l’équipe était à l’abri d’un retour même de 7 points. Sur la dernière minute, les landais sonnaient la charge et parvenaient presque à conclure au pied des poteaux mais la défense béarnaise, féroce et organisée, arrivait à garder sa ligne inviolée , une 2e fois.

L’arbitre sifflait la fin de la rencontre sur le score de 13 à 05 et permettait aux balistes de remporter la 1ère partie du pari : gagner deux matchs en les enchaînant. Le nouveau règlement du Challenge fédéral imposant au club recevant de jouer le 1er et le 2e match avec une pose de 15 minutes entre, les joueurs savaient que vaincre une 2e fois serait difficile ( A noter que ce règlement qui s’impose à tous, n’a pas toujours été respecté par les clubs ce qui interroge sur son utilité et surtout sur certains résultats…).

Après ce court repos, s’avançaient les « rouge et jaune » d’Ustaritz-Jatxou, réputés pour leur jeu rapide et allègre. Face à la phalange basque, fraîche et dispose, les béarnais subissaient et encaissaient un bel essai transformé. Au courage, ils recollaient au score au milieu de la 1ère mi-temps. 07-07, tout restait à faire. Fidèles à leur principe, les jeunes basques envoyaient du jeu et très logiquement encore, marquaient de nouveau juste avant la mi-temps pour prendre le large, 07-14. Le match devenait compliqué pour les balistes mais rien n’était perdu, le vent soufflant dans leur dos pendant 15 minutes encore.

Dès la reprise, Eole choisissait son camp en freinant un dégagement basque qui permettait, à Axel M.,  après un bel effort en l’air, de récupérer le ballon pour déborder les derniers défenseurs et venir aplatir au plus près des poteaux. Quentin S. transformait et le score retrouvait l’égalité, 14-14. Le match n’était pourtant pas encore terminé, il restait 12 bonnes minutes et tout pouvait encore basculer, d’un côté ou de l’autre. Les balistes poussaient et campaient dans le camp d’Ustaritz mais toujours les joueurs basques échappaient au plaquage dans leur en-but et relançaient la machine plein champ, dans une défense béarnaise passive. Il ne restait plus qu’une minute et 30 secondes à jouer quand, sur une énième chevauchée, la ligne de 3/4 basque commettait un avant, à 30 mètres de ses poteaux, au milieu du terrain. C’était la dernière mêlée du match qui allait se jouer et elle pouvait être décisive. Les balistes allaient la jouer fine, en simulant un 4e départ de la 3e ligne à droite, pour mieux piéger un centre et attaquer plein fer à gauche. En 3 passes rapides, l’ailier gauche, Kaïs D. était décalé et ses jambes faisaient parler la poudre. A pleine vitesse, il franchissait la ligne pour se rapprocher des poteaux et enfin aplatir. Quentin S. transformait et l’arbitre sifflait la fin du match sur le score de 21-14 pour les couleurs béarnaises.

Le pari était gagné ! Deux victoires à la suite en enchaînant malgré la fatigue, le froid et des adversaires de qualité.

Les balistes fêtaient leur victoire sur le terrain, sous les applaudissements du public, venu nombreux les encourager.

Le championnat est maintenant terminé, il est temps d’en faire le bilan. Sur le plan comptable, 6 victoires et 2 défaites, 17 essais marqués, 16 encaissés, une 3e place de la poule 1 du niveau A1. Sur le plan sportif, une équipe qui a su élever son niveau de jeu au fil des rencontres et proposer de belles séquences collectives. Sur le plan humain, une belle aventure commencée dans l’incertitude d’un engagement au plus niveau régional dans une poule relevée et un groupe hétérogène qui, comme l’année dernière, a choisi de faire front et d’atteindre l’objectif qu’il s’était fixé au départ, à savoir : 6 victoires au moins, sur 8 matchs.

Bravo à l’ensemble des joueuses et joueurs  qui ont joué a XV dans la 1ère et dans la 2e partie du championnat : Faustine B., Marie P., Iris R., Matthieu A., Thomas A., Raphaël B., Matteo B., Pierre C., Ethan D.S., Aziz D., Kaïs D., Yohann E., Nathan G., Jean-Baptiste G., Mathis H., Malo L., Romain L., Léo L., Nelven L., Axel M., Romain M., Killiane M., Jérémy R., Thomas R., Paul S., Quentin S., Lucas S. et Lukas T.

A partir de maintenant, avec les beaux jours, l’équipe va se consacrer à la préparation des tournois de printemps qui souvent lui réussissent bien. Avec la même envie et la même assiduité, la fin de saison s’annonce encore une fois ensoleillée pour les minimes du RC BAL.

RC BAL, sempre en dabant !